Question de Agave

Rav,

Plusieurs questions,
Merci d’avance.
  1. Il est connu que d après le Zohar ( si je ne me trompe pas ) qu’une femme enceinte ne doit pas marcher sur des ongles car, ‘has vé-Chalom, il y’a un risque de perdre le bébé ou du moins que marcher dessus est dangereux…
    • Dans un premier temps je voulais savoir si c étais écrit comme ça , donc si c étais véridique et la source ( si ça l est )
    • Dans un second temps , si cela s’avère, je trouve cela difficile car par ex quand je coupe les ongles de mes enfants , il y’a parfois un petit ongle qui  » saute  » et impossible parfois de remettre la main dessus.

    Dans ce cas quel solution ?

  2. Qui conseillez vous , dans le domaine du ‘hinouh, à suivre et poser des questions, en eretz Israël ?
    (de préférence qui parle français )
  3. Est-ce que c est « assour » d’aimer la vie qu on avait avant quand on vivait en ‘houl (car des que je me suis mariée on a décider de faire l Alya BH)

    J’avais une vie totalement cachère BH , travailler dans un makom ultra ‘haredi, (donc c’est dans le bon sens que j’aime encore mes habitudes que j avais la bas ) et ça me manque !

    Ma question est :

    • Est ce qu on doit aimer coûte que coûte eretz Israël et ne plus aimer l’endroit ou on a vécu ?
    • Est-ce qu’Hachem comprend et nous ne en veut pas d aimer un autre pays que Sa terre,
      d’aimer ses anciennes habitudes… ?

Merci d avance
Kol touv

Réponse du Rav Ron Chaya :

Chalom,

Voici les réponses à tes questions :

  1. Il y a une divergence d’opinion chez les décisionnaires des siècles derniers (entre le Pricha et le Alia Raba) :
    • Il est écrit que si on a bougé l’ongle de son point de chute, il devient inoffensif.
    • Le Pricha dit qu’il suffit de le bouger un peu (par exemple en balayant le sol dans la région de sa chute) ;
    • Le Alia Raba considère qu’il faut le changer de chambre.
    • Le Michna Beroura amène les deux avis et le Rav ‘Hida tranche comme le Pricha.

    Et agav 

  2. Contactez le Rav Moché KAUFMANN de Bné Brak, auteur du livre « Lev Avoth al Banim ».

    Agav

  3. Il y a une différence entre aimer la vie de ‘houl et aimer ‘houl
    On peut avoir une nostalgie de la vie qu’on avait en ‘houl, mais il est faux d’aimer ‘houl.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici