Chovavim : Les bons conseils – Partie 4

Dès la parachat Chemot jusqu’à la parachat Michpatim (auxquelles s’ajoutent, en année bissextile, les parachiot Terouma et Tetsavé), nous disposons d’une opportunité particulière pour faire téchouva sur les fautes relatives aux interdits sexuels. Profitons-en, ça commence maintenant !

Il est écrit dans le Choul’han Aroukh (Orah ‘Haim 615:2) que celui qui a une pollution nocturne pendant Yom Kippour doit s’inquiéter toute l’année (car normalement il ne la finira pas, il mourra avant la fin de l’année) et s’il a fini son année alors qu’il s’estime heureux car il a la promesse d’avoir part au monde futur (le fait qu’il l’a finie prouve qu’il a des mérites énormes qui lui assurent forcément la vie dans le Olam Haba).

En cette période de retour vers la pureté et particulièrement propice à la réparation, voici quelques conseils pour ne pas avoir de pollution nocturne.
♻ à partager au plus grand nombre… ♻

🎓 Notre nouveau site Internet pour vous accompagner dans cette période de confinement : https://www.myleava.fr

✅ Posez une question confidentielle par Whatsapp au Rav Ron Chaya.
Il vous répond par note vocale. Pensez à préciser votre prénom et votre nom : https://goo.gl/H1BHcZ

🌐 Pour voir d’autres cours Leava : https://www.myleava.fr
📧 Contact par émail : ravchaya@myleava.org
📰 Pour s’inscrire à la Newsletter du Rav Chaya : https://app.mailjet.com/widget/iframe/2Q2b/65h

#Leava #RavRonChaya #PenséeJuive #Torah #EthiqueJuive #Judaïsme #Israël #Jérusalem #Bible #Kabbale #Myleava #Paracha #Casher #Cacher #Cacherout #Torah #Paracha #Confinement #Middot #Juif #Sionisme #Talmud #Guémara #coronavirus #covid19 #deconfinement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici